ELLE COURT....ELLE COURT.... LA TENDANCE VEGAN !! 🏃‍♀‍

ELLE COURT....ELLE COURT.... LA TENDANCE VEGAN !! 🏃‍♀‍

Ok, ce titre est plutĂŽt accrocheur mais uniquement dans le but d’attirer votre curiositĂ©đŸ˜, un peu comme le ferait un magazine people.

Au-delĂ  de ça, le vĂ©ganisme est loin d’ĂȘtre une nouvelle tendance, je dirais plutĂŽt un autre mode de vie. Un mode de vie sain, eco-friendly 🍃et surtout respectueux de l’animal 🐏.

Alors ensemble on va rĂ©pondre Ă  toutes nos interrogations et effacer les fausses rumeurs qu’on peut entendre ici et là


Nouvelle tendance ? Non en fait le terme « vegan » a Ă©tĂ© crĂ©Ă© en 1944 par Donald WATSON, on ne peut pas dire que ça date d’hier. (Source WikipĂ©dia)

 

C’est quoi vĂ©gan ? Que veut dire vĂ©gan ?

Vegan, est le mot Anglais conçu Ă  partir des premiĂšres et derniĂšres lettres de « Vegetarian ». Mais lĂ  vous allez me dire c’est quoi les diffĂ©rences entre un vĂ©gĂ©tarien, vĂ©gĂ©talien et un vĂ©gan ?

Explications :

Le végétarien exclu de son alimentation la chair animale : viande rouge, volaille, poisson...

Le vĂ©gĂ©talien exclu ces mĂȘmes aliments mais aussi tout ce qui provient de la production ou l’exploitation animale, crustacĂ©s, Ɠufs, lait, miel, yaourt laitier et tout ce qui peut Ă©galement contenir de prĂšs ou de loin des graisses animales.

Le vĂ©gan est donc un vĂ©gĂ©talien qui va plus loin. Son mode de vie fait qu’il utilisera aucun produit d’origine animale ou testĂ© sur les animaux, et ce dans tous les aspects de sa vie courante : textiles, produits cosmĂ©tiques, produits de nettoyage. Le veganisme cherchera par tous les moyens Ă  Ă©viter la souffrance sur les animaux.

 vegan-image-vache-pour-arreter-la-cruauté-animale          image-mouton-vegan-non-a-la-cruauté-animal

Alors pourquoi devenir végétarien ou vegan ?

Comme il est de plus en plus difficile d’obtenir la traçabilitĂ© des produits alimentaires que nous achetons, et compte tenu des scandales sur les loobings de l’industrie alimentaire, on se dirige vers une prise de conscience certaine sur notre façon de nous alimenter. Dans notre recherche de manger sainement, ce rĂ©gime s’y prĂȘte parfaitement.

On notera que c’est bon pour notre santĂ©, le rĂ©gime vĂ©gĂ©tarien Ă©quilibrĂ© est connu pour ĂȘtre l’un des plus sains, en plus d’ĂȘtre une excellente cuisine gustativement parlant. Plusieurs Ă©tudes attestent entre autres, que ce rĂ©gime permet de rĂ©duire les risques de cancer, de maladies cardiovasculaires, l’obĂ©sitĂ© et le diabĂšte.

Parce que et surtout les questions environnementales nous prĂ©occupent, comment rĂ©duire notre empreinte ? Le rĂ©gime vĂ©gĂ©tarien permet de diviser par 2 l’empreinte Ă©cologique de son alimentation. Tout le monde sait que produire de maniĂšre industrielle de la viande Ă©puise les ressources de notre planĂšte. Selon un rapport de 2006 de la FAO (l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture), l’élevage d’animaux engendrerait 18% des gaz Ă  effet de serre au niveau mondial, soit plus que les transports. En effet, on estime que 70% de l’eau potable est utilisĂ©e pour produire de la viande (en additionnant tous les Ă©lĂ©ments nĂ©cessaires Ă  sa chaĂźne alimentaire). 15.000 litres d’eau sont nĂ©cessaires pour produire 1 kg de bƓuf, 4.000 litres d’eau pour produire 1 kg de poulet. La production de viande est extrĂȘmement coĂ»teuse en termes de ressources naturelles.

(sources : Audsley, E., Brander, M., Chatterton, J., Murphy-Bokern, D., Webster, C., and Williams, A. (2009). How low can we go? An assessment of greenhouse gas emissions from the UK food system and the scope to reduce them by 2050. How low can we go? WWF- UK;  Environmental Impact of Products (EIPRO) Analysis of the life cycle environmental impacts related to the final consumption of the EU-25 UNEP (2010) Assessing the Environmental Impacts of Consumption and Production: Priority Products and Materials, A Report of the Working Group on the Environmental Impacts of Products and Materials to the International Panel for Sustainable Resource Management. Hertwich, E., van der Voet, E., Suh, S., Tukker, A., Huijbregts M., Kazmierczyk, P., Lenzen, M., McNeely, J., Moriguchi, Y. ; Toni Meier, Olaf christen (2013) Environmental Impacts of Dietary Recommendations and Dietary Styles: Germany as an Example, dans American Chemical Society.)

Et puis le régime végétarien est moins coûteux ! il est trÚs facile de constater la montée des prix du commerce de viande. La viande deviendra rapidement un luxe pour beaucoup comme le poisson.

 

Que mange le vegan ?

Tout 
.bien Ă©videmment !

On l’aura compris le vĂ©gĂ©talien et le vĂ©gan ne mangent ni viande, ni poisson, ni volaille, ni lait, ni Ɠuf, alors les fausses rumeurs ont la vie belle : les insuffisances supposĂ©es en protĂ©ines, en fer, en vitamines etc


Concernant les protĂ©ines, il faut juste comprendre que notre organisme n’a besoin que de 9 acides aminĂ©s essentiels apportĂ©s par l’alimentation sur les 20 nĂ©cessaires pour fonctionner correctement (renouvellement des tissus musculaires, de la matrice osseuse, de la peau)

Le régime vegan bien adapté comble largement ce besoin en remplaçant les protéines animales par les protéines végétales telles que :

  • Le soja : environ 36 g de protĂ©ines pour 100 g (tofu, fĂšve de soja, PVT, Edamame, Tempeh, Miso, boisson au soja enrichies).
  • Les lĂ©gumineuses : environ25 g de protĂ©ines par 100 g comme les lentilles, pois et haricots secs
  • Le Seitan : environ 75 g de protĂ©ines par 100 g (non recommandĂ© pour les intolĂ©rants au gluten)
  • Les cĂ©rĂ©ales : environ 14 g de protĂ©ines par 100 g :  quinoa, sarrasin
  • Les noix et graines : environ 25 g de protĂ©ines par 100 g : amandes, noix de Grenoble, noix de cajou, graines de sĂ©same, graines de lin.

Ils chercheront Ă©galement Ă  rĂ©cupĂ©rer dans des sources non animales les acides gras Omega 3 importantes Ă  la santĂ© du cƓur et au dĂ©veloppement du cerveau tel que dans les huiles de colza, lin, ou noix.

Alors non le rĂ©gime vĂ©gĂ©talien et vĂ©gan n’est pas plus carencĂ© qu’un autre rĂ©gime alimentaire.

 

trois repas vegan

Le vĂ©gan et le vegetalien trouvera la vitamine B12 dans les aliments enrichis comme le PVT, les boissons enrichies faite de soja, d’amendes ou de riz, ou dans un supplĂ©ment commercialisĂ© en pharmacie ou en magasins spĂ©cialisĂ©s.

Quant Ă  la vitamine D, importante pour la santĂ© osseuse, est naturellement produite par notre corps sous les effets du soleil. Cependant le port de vĂȘtement ou l’utilisation d’une crĂšme solaire limitent sa production.

Elle sera nĂ©anmoins prĂ©sente dans la margarine molle, les boissons enrichies, laits vĂ©gĂ©taux, jus d’orange ou les complĂ©ments.

GĂ©nĂ©ralement un vĂ©gĂ©talien aura moins de risque d’ĂȘtre carencĂ© qu’un omnivore.

 

Pourquoi le vegan ne porte pas de textile en laine ou en cuir ?

Evidemment comme dĂ©jĂ  rappelĂ© plus haut dans l’article, le mot d’ordre de ce mode de vie est stop Ă  la cruautĂ© animale.

Tout ce qui sera liĂ© Ă  l’animal sera banni de la garde-robe, comme, laine, cuir, alpaga, daim, cachemire, fourrure, plumes, mĂ©rinos, mohair, crin, soie naturelle ou sauvage 


Alors il reste quoi ?  Les fibres synthĂ©tiques : la viscose, le lyocell, le modal, les fibres recyclĂ©es (certes plus couteuse), et Ă©videmment la fibre vĂ©gĂ©tale : coton, lin, chanvre, jute, sisal, fibre de coco, cuir vĂ©gĂ©tal comme le cuir d’ananas, de liĂšge.

textile vegan

Les possibilitĂ©s sont donc nombreuses pour s’accorder avec le style vegan. L’importance sera de bien dĂ©crypter les Ă©tiquettes et acheter un produit avec le label 100% vegan sera le signe de garanti Ă  cette tendance.

 

Pourquoi les vegans ont aussi leur produits cosmétiques ?

En premier lieu, il convient de rappeler que la rĂ©glementation europĂ©enne interdit tout test sur les animaux pour les cosmĂ©tiques. Il n’y a donc plus vraiment de cosmĂ©tiques testĂ©s sur les animaux en Europe.

Mais il reste des composĂ©s ou ingrĂ©dients cosmĂ©tiques susceptibles d’ĂȘtre testĂ©s sur les animaux Ă  cause de leur catĂ©gorisation dans le rĂšglement REACH.

L’idĂ©e toujours du veganisme Ă©tant de ne pas consommer de matiĂšres animales dans le but de protĂ©ger leur vie, la dĂ©marche ira encore plus loin quant Ă  la composition du produit cosmĂ©tique utilisĂ©.

On trouve dans de nombreuses formules de produits cosmĂ©tiques des matiĂšres animales comme le miel, le lait d’ñnesse, la cire d’abeille, mais aussi moins connu mais nĂ©anmoins existantes le carmin, le collagĂšne animal, la kĂ©ratine, la lanoline et bien d’autres encore.

Les pinceaux en poils de chÚvre seront bien évidemment écartés dans ce style de vie.

label-certifié-vegan logo-v-label-nourriture-vegan-certifiéevegan-society-label-certifie-vegan

C’est pourquoi, les vegans utiliseront des produits 100% vĂ©gĂ©taux comme des huiles vĂ©gĂ©tales, des savons Ă  froid, des huiles essentielles, ou du gel d’aloe Vera ou alors des produits certifiĂ©s par un organisme Vegan reconnu comme la PETA ou One Voice. 

 

Alors peut ĂȘtre que vous aussi vous souhaitez faire le choix de vĂ©gĂ©taliser votre alimentation, pour votre santĂ©, pour des raisons Ă©cologiques, pour la cause animale, peut ĂȘtre aussi qu’aprĂšs la lecture de cet article vous aurez envie de rejoindre ce mouvement !

 

J’épingle rĂ©guliĂšrement les idĂ©es recettes de cuisines vĂ©gĂ©taliennes, vĂ©ganes qui alimentent les lunch box de la famille mais aussi de cuisine saine, mon fils de 20 ans ayant rejoint ce style de vie depuis deux ans, tout le monde Ă  la maison n’y a pas adhĂ©rĂ© bien que nous tentons de plus en plus Ă  la vĂ©gĂ©talisation de tous nos repas, n’hĂ©sitez pas Ă  me suivre en cliquant sur « s’abonner » de ma page Pinterest !

Affiliation ? cliquez ici !


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent ĂȘtre approuvĂ©s avant d'ĂȘtre affichĂ©s